D’autant plus que si vous etes tombe(e) concernant ce post, c’est probablement parce que vous avez fait une simple recherche sur ce theme sur Internet, ainsi, que vous avez lu souvent la meme betise !

Non, relation sexuelle ne rime souvent pas avec penetration, ou en tout cas, pas forcement d’emblee, ou nullement tout le temps.

Resultat, dans ce “top 5”, contrairement a d’autres astuces que vous lirez ailleurs, vous ne retrouverez pas toujours 5 positions ou la penetration est presentee comme incontournable et indispensable. Ne lisez jamais non plus ces astuces comme s’il s’agissait tout d’un classement ou d’un parcours oblige. Notre dernier coi»te bien le premier !

1. Notre 69

C’est en general la position la plus complice de toutes, car c’est la seule qui s’accompagne d’un don complet a l’autre. On procure a le partenaire ce que celui-ci nous procure, reciproquement, simultanement. Et si par chance, ou a force de connaitre l’autre, on parvient ensemble en aussi moment a l’orgasme, c’est en general la position qui offre le plus d’epanouissement aux 2 amants.

Evidemment, ils font 69 et 69. Sur l’aspect, l’un au dessus de l’autre. L’important, c’est que la position soit confortable pour nos 2. Important : tel explique plus haut, la penetration n’est ni essentielle, ni indispensable. Dans le contexte d’un 69, des mains, des doigts, nos levres, la langue, paraissent autant de moyens de stimuler l’autre, et de lui faire atteindre l’orgasme. Suprenez-la, surprenez-le !

2. J’ai levrette

Elle a beau etre traditionnelle, une telle position n’en est pas moins l’une des plus confortables, et nos plus capables d’apporter ravissement et epanouissement aux deux partenaires. J’ai levrette va permettre en effet a l’actrice de ne pas etre ecrasee par le mari, de controler l’angle d’la penetration en choisissant De quelle fai§on cette dernii?re se cambre, et meme, de se caresser le clitoris. L’homme quant a lui peut egalement caresser les epaules, le bide, nos seins, le sexe de sa mari, l’embrasser dans la nuque ou au cou, lui mordiller l’oreille. sans oublier de lui parler ! Attention, messieurs, a ne point chevaucher a J’ai hussarde ce mari. Dans cette position, la penetration va etre tres, trop profonde ! Laissez vous guider par ses recommandations.. ou ses mains. En respectant ces astuces, epanouissement garanti pour les deux amants.

3. L’andromaque

C’est bien l’inverse en levrette. Dans cette position, l’actrice chevauche et domine l’homme. Elle choisit non seulement l’angle de penetration, la profondeur, puis, le rythme. Innovez : orientez la corps differemment, d’abord, allongee dans votre mari, et, redressee, assise dans lui, et, par exemple, en arriere, nos mains posees concernant ses cuisses, ou sur les cotes. L’epanouissement de l’homme est garanti par le spectacle qui lui est ainsi rei§u par sa partenaire, et par des mouvements de va et vient varies qu’elle lui prodigue. Pour elle, c’est la succession de positions https://besthookupwebsites.net/fr/rencontres-lutheriennes/ qui stimulent a chaque fois differemment le vagin et son clitoris (on va pouvoir s’aider, ou se faire aider via son partenaire, des doigts)

4. Le transat

C’est une variante tres interessante de l’andromaque. Cette fois bien, la mari vient s’asseoir dans le amant. Mais i  la place de se mettre a genoux sur lui, elle va au contraire s’allonger concernant lui, ainsi, placer ses jambes de chaque cote de l’ensemble de ses epaules. Bien entendu, de son cote, son partenaire figure un transat : des bras en arriere, et les jambes legerement relevees. Contrairement a ce que l’on pourrait penser, cette position n’est pas du tout fatigante, ni non plus acrobatique. Elle offre le double avantage de faire monter lentement le plaisir (impossible en effet dans votre position d’adopter un rythme effrene), et de permettre a la partenaire de chercher, par des mouvements de son bassin, la position qui Notre stimule l’ideal, ainsi que le mari. Inutile de vous dire qu’il est judicieux pour l’homme de lacher regulii?rement une main, pour aller jouer a titiller le clitoris de sa propre compagne. Meme si vous n’allez pas jusqu’au bout dans cette position, vous vous en souviendrez !

5. L’antilope

C’est une variante d’la levrette que les hommes adorent, et dont ces dames ignorent trop souvent des interets. Dans cette position, l’actrice s’offre a le mari a genoux, tel pour la levrette, mais en se placant a genoux, au bord du lit. Avantage ? Elle pourra s’appuyer sur le lit, et meme, entierement s’etaler, s’abandonner dessus ! C’est le comble du confort pour elle. Aucun angle a chercher, jamais d’equilibre a tenir, c’est l’abandon total. L’homme, lui, est ravi d’observer sa partenaire ainsi offerte. Il va lui aussi s’abandonner dans celle-ci, sachant que c’est le lit qui portera le poids de leurs deux torses. Dans votre position, Madame peut et doit jouer avec son clitoris, les fesses de le amant qu’elle attrape dans le caractere, ainsi, donner le rythme en l’attirant en elle avec ses jambes. En nos serrant, ou au contraire, en les ecartant, elle change les sensations pour le amant, comme pour elle.

Comme vous pouvez le voir, le point commun entre ces cinq positions epanouissantes, (sachant que nous aurions bien aussi bien pu en selectionner dix, ou vingt), c’est l’echange, le don, le partage, la complicite. N’oubliez gui?re que la clef d’une sexualite epanouie, c’est d’abord de vibrer a l’unisson, en laissant frustrations et incomprehensions a la a !

Translate »